Témoignages

Reportages

Vous êtes salarié handicapé et souhaitez monter en compétence ou vous reconvertir ? Vous pouvez cumuler 800 euros par an sur votre compte personnel de formation. Explications de Bruno Lucas, délégué général à l’emploi au ministère du Travail. Handicap : 800 euros par an de droits à la formation

Vies de famille : Qu’est-ce que le compte personnel de formation (Cpf) ?

Bruno Lucas : Le Cpf permet à toute personne de plus de 16 ans (15 ans pour les apprentis), dès son entrée sur le marché du travail, d’acquérir des droits à la formation, mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. Mis en place en 2015, le Cpf remplace le droit individuel à la formation (Dif) qui permettait de cumuler jusqu’à vingt-quatre heures de formation par an. Depuis le 1er janvier 2019, ce crédit d’heures a été converti en euros, à raison de 15 euros par heure.

Comment sont calculés les droits, notamment pour les salariés en situation de handicap ?

Les salariés qui travaillent à temps plein ou partiel acquièrent, chaque année, 500 euros sur leur Cpf, plafonnés à 5 000 euros. Les salariés en situation de handicap sont éligibles à une majoration de 300 euros. Ils peuvent ainsi cumuler 800 euros par an, dans la limite de 8 000 euros. L’objectif est de favoriser leur montée en compétences, et ainsi faciliter leur insertion ou reconversion professionnelle.

Qui sont les travailleurs concernés ?

Il s’agit des bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (Aah) ou de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (Rqth), mais aussi :
•    des personnes admises en établissements et services d’aide par le travail (Esat) ;
•    des titulaires de la carte ou d’une pension d’invalidité ;
•    des victimes d’un accident de travail ou de maladies professionnelles ayant entraîné une incapacité permanente au moins égale à 10 % ;
•    des titulaires d’une rente attribuée au titre du régime général de Sécurité sociale ou de tout autre régime de protection sociale obligatoire.

Comment activer ses droits ?

Il suffit de se connecter sur son espace personnel à l’aide de son numéro de Sécurité sociale, ou de créer un compte sur le site ou l’application Mon compte formation. Depuis cette année, si votre situation de handicap est déjà connue de l’employeur, l’information est directement transmise. Sinon, rendez-vous dans la rubrique « Informations professionnelles ». Renseignez ensuite le nom de la formation, la compétence ou le métier recherché dans l’onglet dédié. Une fois votre demande formulée, l’organisme dispose de deux jours ouvrés pour vous répondre.

Si le montant disponible sur votre Cpf est insuffisant, il est possible d’obtenir des abondements [c’est-à-dire un versement complémentaire] de votre entreprise ou des aides du conseil régional, de l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) ou encore de Pôle emploi. Il vous reste des heures sur votre Dif ? Vous pouvez les reporter sur votre Cpf jusqu’au 30 juin 2021.

Union départementale des associations familiales de Loire-Atlantique I 2 impasse Espéranto I Saint-Herblain I 44956 NANTES CEDEX 9
Nous contacter : 02 40 35 69 56 – 02 51 80 30 19 I aidants44@udaf44.asso.fr – Site internet www.udaf44.fr
conception-réalisation Altacom