Témoignages

Reportages

– Groupes de parole

Exporter en PDF

Il existe des groupes de parole animés par des psychologues qui peuvent être différents dans leur fonctionnement de groupes de parole animés par des professionnels sociaux. En effet, le plus souvent lorsque les groupes sont animés par un psychologue (mais pas toujours), il est demandé aux participants de s’engager à participer à plusieurs séances sur l’année.

L’objectif de cet engagement est de permettre aux personnes présentes de se connaître de manière approfondie dans le temps et de favoriser ainsi l’instauration d’un climat de confiance. Il existe aussi, quand la situation le permet, des groupes de parole pour les aidants et des groupes de parole pour les personnes aidées.

La participation à un groupe de parole n’oblige pas les personnes qui s’y engagent à parler. Elles peuvent être là simplement pour écouter.

Les groupes sont soumis à des règles de confidentialité car les propos qui s’y tiennent ne doivent pas être retransmis à l’extérieur, pour garantir un climat de confiance et de liberté de parole.

Le psychologue assure une écoute, favorise les échanges et la répartition des temps de parole entre les personnes. Ce sont des temps durant lesquels les aidants peuvent exprimer tout ce qu’ils ressentent, ce qu’ils vivent, en dehors de tout jugement, en toute confiance.

QUI PEUT BENEFICER DE CES GROUPES DE PAROLE ? cliquez ici

Les bénéficiaires de ces groupes vont varier en fonction des personnes, associations, structures et professionnels qui en sont à l’initiative.

Certains groupes de parole sont spécialisés et s’adressent à des aidants précis, par exemple aux aidants de personnes touchées par une maladie ou un handicap particuliers (exemple : aidants de personnes touchées par la maladie d’Alzheimer). D’autres seront ouverts à un public d’aidants plus large, par exemple aux aidants d’une personne âgée en perte d’autonomie de plus de 60 ans.

Par ailleurs, des associations comme l’UNAFAM (Union nationale de familles et amis de personnes malades et ou handicapés psychiques), l’AFTC (Association Françaises des Traumatisés Craniens) ou le Groupement des Parkinsoniens ont créé des groupes qui réunissent des aidants ayant le même « statut » ou se retrouvant dans un contexte similaire. Il existe ainsi des groupes de paroles réunissant des aidants qui sont grands parents, ou frères et soeurs de malades psychiques (UNAFAM).

Les groupes de parole ont lieu en moyenne une fois par mois. Ils peuvent durer d’1h30 à 2h. Ils peuvent également être beaucoup plus ponctuels, en fonction des demandes des aidants et des possibilités des organisateurs.

La plupart sont gratuits mais une contribution financière peut être demandée aux participants.

Pour en savoir +

Pour assister à un groupe de paroles sur le département, cliquez sur la carte ACTIONS et MANIFESTATIONS.

 


Union départementale des associations familiales de Loire-Atlantique I 35 rue Paul Bert I CS 10509 I 44105 NANTES CEDEX 4
Nous contacter : 02 40 35 69 56 – aidants44@udaf44.asso.fr – Site internet www.udaf44.fr
conception-réalisation Altacom